Poème aux pions

Merci à Mireille pour ce moment de poésie dans ce monde de brutes.

 

Poème aux pions

.                                 Mireille NARDOU   22/07/22

Insignifiants mais superpuissants les huit pions !
Toutefois, à lui seul, il s’engage avec passion.
Il faut dire que ce n’est pas une si facile condition,
De se traîner à petit pas vers une ingérable position.
Pas moyen de reculer, il doit  honorer sa mission
Sans faux pas, toujours  prêter vigilance et attention

Le petit pion joue avec sérieux,  mais sans prétention
Il connaît son rôle ; il débute et s’élance avec soumission
Fièrement ; apporter aux fous, aux cavaliers, sa protection
Sans trébucher. Sinon c’est indubitablement l’élimination
Premier à se jeter dans l’action, toutefois sans précipitation
Il chemine humblement et gagne du terrain avec précaution

Mais le petit pion possède une grave et redoutable action
Dans des cas extrêmes, il provoque une sérieuse émotion
Dans la magie du jeu : il s’autorise une folle transformation.
De son statut de petit pion  il change totalement la situation
Devenant maître de son standing, il provoque une exaltation
Intolérable ;  l’offensive abandonne de frivoles  glorifications.

Ainsi, va la vie des petits pions, en toute discrétion
Ils chutent fréquemment ; cependant, dans l’abnégation
Ils  apportent les réparties susceptibles aux objections
Voilà pourquoi les petits pions figurent sans distinction
Parmi les meilleurs ; vainqueurs au cœur de champion.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.