Les pièges de la partie italienne

a) le clouage du Cavalier CF3 par Fg4

Après les coups 1.e4 e5  2.Cf3 Cf6  3.Fg4 Fg5  4.d3 d6 nous obtenons la position suivante :

En application de la règle d’or concernant la sécurité du Roi, les Blancs pourraient souhaiter roquer  en jouant  4.0-0

Mais les Noirs pourraient alors venir clouer le Cf3 en jouant  4. … Fg4.

Ce clouage est particulièrement « pénalisant ». Non seulement il interdit au Cf3 de se déplacer sous peine de perdre la Dd1 mais il interdit aussi à la Dd1 de quitter la diagonale d1-h5.  Après 5.Dd2, par exemple,   les Noirs feraient l’échange de leur Fg4 contre le Cf3 par 5. … Fxf3. Sauf à perdre un Cavalier sans compensation, les Blancs seraient alors obligés de capturer à leur tour le Fou par gxf3. Cette capture par le pion g2 du Fou en f3 provoquerait alors l’ouverture de la colonne « g » devant le Rg1, en affaiblissant ainsi fortement sa sécurité.

Illustration

Cliquez sur 1.e4 pour afficher l’échiquier dynamique et développez le jeu par des clics successifs sur -> (flèche à droite) de votre clavier ou sur la double flèche à droite de l’échiquier dynamique.
Avec votre souris, vous pouvez également déplacer l’échiquier dynamique et/ou l’agrandir.

Quelle parade possible à ce clouage du Cf3 par le Fg4 ?

Si le Cb1 n’a pas encore quitté sa position de départ, la meilleure solution après 5. Fg4  est de jouer  6. … Cd2. En d2 le Cavalier vient soutenir celui qui est en f3. Si maintenant les Noirs prennent le Cf3 avec leur Fou, les Blancs pourront le capturer avec le Cd2.
Mais l’histoire n’est pas terminée !

b) Le Cavalier en d4 sur une case forte et attaquant le Cf3

Après Fg4, les choses peuvent encore s’aggraver en plaçant le Cf6 en d4.
En d4, le Cavalier Noir est sur une « case forte » centrale. Seul le Cf3 pourrait le capturer. Mais Cf3 est cloué !

A présent, le Cf3 subit une double attaque, celle du Fg4 et celle du Cd4.
Si les Blancs ont mis leur Cb1 en d2, ils peuvent répondre à une capture du Cf3 par les Noirs par une recapture avec le Cd2. Mais si les Blancs ont mis leur Cb1 en c3 par exemple alors la situation est plus délicate.

Dans cette position, une capture du Cf3 par le Fg4 obligerait les Blancs à reprendre le Fou en f3 par le pion g2.

Conclusion

Pour éviter le clouage du Cf3, il faut dès que les Noirs ont avancé leur pion d7 en d6  jouer h7-h6 interdisant ainsi au Fc8 de venir en g4.

Trait aux Noirs contrairement à ce qui est indiqué sur le schéma.

c) Si vous avez les Noirs, le même principe s’applique

Cette fois, il s’agit de réagir à l’avancée du pion d2-d3 qui libère le Fc1.
Le Fc1 pourrait venir clouer le Cf6

Trait aux Noirs contrairement à ce qui est indiqué sur le schéma.

Les Blancs viennent de jouer d2-d3, il faut donc jouer h7-h6 pour empêcher le clouage du Cf6 par Ff5.

d) Le piège peut être à l’inverse une attaque contre le Cavalier de votre adversaire

Si vous avez les Blancs et que votre adversaire ne joue pas  h6 suite à l’avancée de votre pion d2, vous pouvez clouer son Cf6 en jouant Ff5.

Si vous avez les Noirs et que votre adversaire ne joue pas h3  suite à l’avancée de votre pion d7, vous pouvez clouer son Cf3 en jouant Fg4.